Wednesday, January 11, 2017

Le nouveau chef de l'ONU prône une "toute nouvelle approche" pour éviter les guerres

Le nouveau secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a prôné mardi une "toute nouvelle approche" pour prévenir les conflits armés, lors de sa première intervention devant le Conseil de sécurité depuis sa prise de fonctions début janvier.


Antonio Guterres a succédé au sud-coréen Ban Ki-moon le 1er janvier, promettant de faire évoluer l'organisation internationale et de redoubler d'efforts pour résoudre les crises mondiales comme les sanglantes guerres civiles en Syrie et au Soudan du Sud.

  • Les populations payent un prix trop élevé

L'ancien Premier ministre portugais et ex-Haut commissaire de l'ONU aux réfugiés (HCR) a estimé au cours d'un débat sur la prévention des conflits que trop de temps et de ressources étaient consacrés à gérer les crises plutôt qu'à les prévenir.

"Les populations payent un prix trop élevé", a-t-il relevé. "Nous avons besoin d'une toute nouvelle approche".

  • L'inconnue Donald Trump

Il a fait part de son intention de lancer une initiative afin de favoriser la médiation dans le cadre de son engagement à "doper la diplomatie pour la paix", sans fournir de détails.

Dans un message diffusé à l'occasion du Nouvel An et de son entrée en fonctions, Antonio Guterres avait dit vouloir faire de 2017 "une année pour la paix".

Mais son projet de revigorer la diplomatie onusienne reste encore suspendu à l'orientation que prendra la politique étrangère américaine avec le nouveau président républicain Donald Trump, qui entre à la Maison Blanche le 20 janvier.
  [rtbf.be/Belga]
10/1/17
-
Sur le même sujet:

No comments :

Post a Comment

Only News

Featured Post

We’re backing "rebels" against Syria, and we have no idea who these people are: Trump

Donald Trump suggested a shift away from what he said was the current Obama administration policy of attempting to find "moderate&qu...

/"); f.startScript(); Blog Widget by LinkWithin