Sunday, October 29, 2017

Catalogne: Charles Michel demande à Theo Francken de ne pas "jeter de l'huile sur le feu"

Carles Puigdemont risque jusqu'à 30 ans de prison
Le Premier ministre Charles Michel a demandé à Theo Francken (N-VA) de ne pas jeter"de l'huile sur le feu" dans le dossier catalan après que le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration s'est dit prêt à accueillir en Belgique le président catalan destitué Carles Puigdemont.


Une éventuelle demande d'asile de Carles Puigdemont n'est "absolument pas à l'ordre du jour", a précisé dimanche Charles Michel à Belga, réitérant son appel au dialogue entre les autorités espagnoles et catalanes.

Le vice-Premier Alexander De Croo n'a pas non plus apprécié les propos du secrétaire d'Etat N-VA. "De tels propos n'aident pas et ne constituent pas la position du gouvernement. Il est important de calmer les esprits plutôt que de les exciter", a indiqué le libéral flamand.

  • On y répondra convenablement

Theo Francken avait déclaré ce dimanche au micro de la VRT que "la situation en Catalogne est en train de dégénérer. On peut supposer, de manière réaliste qu'un certain nombre de Catalans vont demander l'asile en Belgique. Et ils le peuvent. (...) Ils pourront demander une protection et introduire une demande d'asile et on y répondra convenablement."  Le secrétaire d'Etat s'est également demandé si Carles Puigdemont pourrait être assuré d'un procès équitable en Espagne.


  • Carles Puigdemont avait laissé entendre, voici quelquesjours qu'une demande d'asile auprès d'une ambassade d'un pays européen était une possibilité pour lui. La Belgique aurait sa préférence.


Vendredi, le parlement catalan a proclamé de façon unilatérale l'indépendance de la Catalogne. La réaction de Madrid ne s'est pas faite attendre: le gouvernement catalan et son dirigeant ont été destitués en vertu de l'article 155 de la Constitution espagnole. Poursuivi pour rébellion, Carles Puigdemont risque jusqu'à 30 ans de prison.
 [RTBF avec Belga]
 29/10/17
-
Sur le même sujet:

1 comment :

  1. Lui-même membre d'un parti indépendantiste, Theo Francken a affirmé que la Belgique serait susceptible d'octroyer l'asile à Carles Puigdemont, estimant que ce dernier pourrait ne pas avoir un jugement équitable dans l'éventualité d'un procès.

    Theo Francken, secrétaire d'Etat belge à l'Asile et à la Migration et membre du parti indépendantiste flamand de la Nouvelle alliance flamande (N-VA), a affirmé lors d'une intervention sur la chaîne flamande VTM le 28 octobre que le dirigeant séparatiste catalan Carles Puigdemont pourrait se voir octroyer l'asile en Belgique s'il le demandait. Il a estimé que vu la situation actuelle en Espagne, une protection de la Belgique n'était «pas irréaliste».
    RT.COM

    ReplyDelete

Only News

Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Τρίτη, 9 Φεβρουαρίου 2021
Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Παρασκευή, 5 Φεβρουαρίου 2021

https://www.youtube.com/watch?v=q6zSoc2ntM4

Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Πέμπτη, 28 Ιανουαρίου 2021

Featured Post

“The U.S. must stop supporting terrorists who are destroying Syria and her people" : US Congresswoman, Tulsi Gabbard

US Congresswoman, Tulsi Gabbard, recently visited Syria, and even met with President Bashar Al-Assad. She also visited the recently libe...

Blog Widget by LinkWithin