Tuesday, July 18, 2017

La Pologne fait appel au Luxembourg pour contester son obligation d’accueil de migrants

répartition des demandeurs d'asile
Les autorités polonaises ont demandé la révision de leur participation obligatoire au programme européen de répartition des demandeurs d’asile auprès de la Cour de justice de l’UE. Elles attendent désormais sa décision.


Witold Waszczykowski, chef de la diplomatie polonaise, a informé le journal Rzeczpospolita des détails concernant l'obligation d'accueil de migrants à laquelle la Pologne aurait dû se soumettre selon le programme européen de répartition des demandeurs d'asile.
«On a fait appel à la Cour de justice de l'Union européenne et on attend sa décision», a-t-il déclaré, répondant à la question d'un journaliste demandant s'il était possible que les autorités européennes imposent des sanctions à la Pologne en cas de non-respect de ses obligations.

«La répartition des réfugiés aurait dû intervenir entre 2015 et 2017. D'une manière générale, personne ne l'a respectée. L'Union [européenne, NDLR] n'a pas les outils juridiques permettant de sanctionner les contrevenants dans ce cas», a ajouté M.Waszczykowski.

La question migratoire attise les tensions entre l'UE et la Pologne depuis 2015, lorsque les Vingt-Huit ont décidé à la majorité des voix de réinstaller dans 23 des 28 pays près de 120.000 réfugiés se trouvant dans l'Union, en plus des 40 000 demandeurs d'asile dont il avait été convenu.

La Pologne s'est alors engagée à accueillir 7.000 réfugiés. Or, quelques mois après l'arrivée au pouvoir du parti de Jaroslaw Kaczynski, Varsovie a réexaminé sa position, refusant d'installer les migrants sur son territoire.

Dimitris Avramopoulos, commissaire européen aux Migrations et Affaires intérieures, avait déclaré en mai que la Commission européenne allait en juin menacer la Pologne et la Hongrie de sanctions si elles ne commencent pas d'ici un mois à accepter des réfugiés se trouvant en Italie et en Grèce.

La Commission européenne a ensuite lancé le 13 juin une procédure d'infraction contre trois pays membres, la Pologne, la Hongrie et la République tchèque, qui refusent toujours de participer au programme européen de répartition des demandeurs d'asile depuis l'Italie et la Grèce.
 [fr.sputniknews.com]
18/7/17

No comments :

Post a Comment

Only News

Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Τρίτη, 9 Φεβρουαρίου 2021
Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Παρασκευή, 5 Φεβρουαρίου 2021

https://www.youtube.com/watch?v=q6zSoc2ntM4

Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Πέμπτη, 28 Ιανουαρίου 2021

Featured Post

“The U.S. must stop supporting terrorists who are destroying Syria and her people" : US Congresswoman, Tulsi Gabbard

US Congresswoman, Tulsi Gabbard, recently visited Syria, and even met with President Bashar Al-Assad. She also visited the recently libe...

Blog Widget by LinkWithin