Thursday, October 20, 2016

La Russie accuse toujours la Belgique, mais les numéros d'avions ne correspondent pas: Implication de la Belgique dans la mort d'au moins 6 civils en Syrie

La Russie n'en démord pas et revient à la charge avec cette accusation ce jeudi : deux chasseurs-bombardiers belges, stationnés en Jordanie ont bien mené un raid meurtrier sur Khassadjek, un village syrien dans la régions d'Alep ce mardi. Six civils auraient été tués, et quatre blessés.

La Russie affirme détenir des images radar pour étayer cette accusation et avait promis de les fournir à la Belgique par les canaux diplomatiques et militaires.

Le ministère russe de la Défense précise que deux ravitaillements en vol ont eu lieu avant cette attaque et que les deux avions belges auraient ensuite pris la direction de l'Irak.


  • L'ambassadeur russe n'a pas apporté la preuve d'un bombardement d'un F-16 belge en Syrie


L'ambassadeur de Russie en Belgique n'a pas apporté la preuve d'une implication d'un F-16 belge dans un bombardement en Syrie, dans la région d'Alep, a indiqué jeudi le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR), à la Chambre.

L'ambassadeur a été convoqué aux Affaires étrangères pour entendre le mécontentement des autorités belges à propos des accusations portées par la Russie sur l'implication de la Belgique dans la mort d'au moins six civils dans un bombardement en Syrie.

  • Les numéros transmis par les Russes ne correspondent pas à des avions belges

Le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA), a quant à lui répété qu'aucun appareil belge n'était présent dans la région à ce moment.

Il ressort des numéros d'avions transmis par les autorités russes qu'il ne s'agit pas de F-16 de l'armée belge, a indiqué le ministre de la Défense dans les couloirs de la Chambre.

Ces informations ont été transmises par la voie diplomatique à la Belgique. Les numéros d'avions fournis par les Russes ne correspondent pas aux numéros IFF transmis électroniquement par les avions belges, a expliqué le ministre flanqué du "patron" de la composante Air de l'armée, le général-major Frederik Vansina. "On mentionne des numéros qui ne sont pas les nôtres", a expliqué Tony Vandeput. Il s'agit toutefois de codes attribués à des pays de la coalition contre Daech qui opèrent dans la zone.

Le ministre attend des autorités russes qu'elles reconnaissent leur erreur et présentent leurs excuses.
 [RTBF avec Belga]
20/10/16
-
Sur le même sujet:

No comments :

Post a Comment

Only News

Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Τρίτη, 9 Φεβρουαρίου 2021
Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Παρασκευή, 5 Φεβρουαρίου 2021

https://www.youtube.com/watch?v=q6zSoc2ntM4

Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Πέμπτη, 28 Ιανουαρίου 2021

Calculadora para la Cola de Vacunación en México

Featured Post

“The U.S. must stop supporting terrorists who are destroying Syria and her people" : US Congresswoman, Tulsi Gabbard

US Congresswoman, Tulsi Gabbard, recently visited Syria, and even met with President Bashar Al-Assad. She also visited the recently libe...

Blog Widget by LinkWithin