Thursday, July 24, 2014

L'Italia insiste sull'introduzione di ulteriori sanzioni contro la Russia

L'Italia ha proposto un ulteriore pacchetto di sanzioni contro la Russia, che sarà presentato agli ambasciatori dei Paesi dell'Unione europea, ha riferito la ministra degli Affari Esteri d'Italia Federica Mogherini.

In precedenza la Commissione Europea ha presentato una proposta di nuove sanzioni contro la Russia a causa della crisi in Ucraina, che devono essere approvate la prossima settimana......[La Voce della Russia]

24/7/14

6 comments :

  1. EU approves new sanctions against Russia, but not sectoral ones...

    In Brussels, members of the Committee of Permanent Representatives of 28 countries of the European Union gathered for a meeting to discuss new sanctions against the Russian Federation. The European politicians approved new members of the sanctions list - individuals and legal entities from Russia and Ukraine. However, the EU does not intend to impose new sanctions against entire sectors of the Russian economy.

    Permanent representatives listened to joint proposals from the European Commission and the EU External Action Service to expand the "black list". Currently, the new sanctions were introduced against 15 individuals and 18 companies, ITAR-TASS reports with reference to a diplomatic source in Brussels.

    No named have been specified yet. However, Bloomberg, citing its sources, reported that the sanctions affected the head of the Russian FSB Alexander Bortnikov. According to the agency, there are no large corporations among 18 companies that fall under new restrictions.

    In addition, the agency said, the list may include the President of Chechnya, Ramzan Kadyrov, the head of the Foreign Intelligence Service of Russia Mikhail Fradkov and Security Council Secretary Nikolai Patrushev...................http://english.pravda.ru/business/companies/24-07-2014/128145-eu_russia_sanctions-0/

    ReplyDelete
  2. L'Union européenne a élargi jeudi la liste des personnes physiques et morales russes visées par les sanctions en y ajoutant 15 Russes et Ukrainiens et 18 sociétés accusées de soutenir les insurgés dans l'est de l'Ukraine, rapporte jeudi l'agence AFP, citant une source européenne....

    Selon la source, il s'agit de neuf entreprises et neuf institutions dont les noms ne sont pas révélés.

    Le Comité des représentants permanents des pays de l'UE (Coreper) a examiné jeudi les sanctions supplémentaires qui devaient être imposées contre la Russie. Il s'agit notamment de sanctions en matière d'économie et de défense. Les ambassadeurs des 28 pays de l'UE ont également décidé d'allonger la liste des personnes physiques et morales visées par le gel de leurs avoirs et d'élargir encore une fois les critères retenus pour compléter cette liste.

    Le premier ministre russe Dmitri Medvedev avait auparavant déclaré que les sanctions contre la Russie servaient en réalité à déguiser les mesures protectionnistes mises en œuvre au profit de certaines sociétés. L'ambassadeur de Russie auprès de l'Union européenne, Vladimir Tchijov, estime pour sa part que l'UE "n'a pour le moment pas réussi à abandonner la voie des sanctions, même s'il est évident que cette voie ne mène nulle part".
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_24/Sanctions-antirusses-15-personnes-et-18-societes-rajoutees-a-la-liste-de-lUE-5220/

    ReplyDelete
  3. The Russian-Italian work to develop an S-1000 small submarine was suspended indefinitely, the director-general of Russia's Rubin design office, Igor Vilnit, told ITAR-TASS....

    “Unfortunately, the implementation of the project has been suspended because of the known political situation,” he told ITAR-TASS. The task group planned to meet in the first half of 2014, but Italy requested an indefinite postponement, Vilnit added.

    Russian and Italian specialists had developed a cheaper project with foreign equipment but without the Russian-built Club missile system and associated radio electronics, Vilnit added.

    “If the next annual meeting in the autumn does take place, it will mean that the situation is going back to the normal course, and we’ll be happy to continue cooperation with Italian partners,” said head of Rubin.

    The joint project was launched by the Italian shipbuilding company Fincantieri and Rubin in 2004. S-1000 is a highly efficient, easy in operation and cheap submarine equipped to work in the tropical regions, among the islands, mainly in shallow waters.
    http://en.itar-tass.com/russia/742250
    25/7/14

    ReplyDelete
  4. L'Union européenne a annoncé l'entrée en vigeur le 25 juillet au soir de nouvelles sanctions contre la Russie après la publication dans le Journal officiel de l'UE. La liste noire sera complétée de 15 personnes physiques et de 18 entreprises....

    La veille le Comité des ambassadeurs des 28 pays membres de l'UE a décidé à Bruxelles d'élargir la liste qui comporte actuellement 72 personnes physiques et 2 entreprises.

    Les ambassadeurs ont décidé d'étendre les critères permettant de porter sur la liste noire de nouveaux noms.

    Le Comité a discuté des mesures complémentaires visant à limiter les échanges et les investissements à Sébastopol et en Crimée.
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_25/De-nouvelles-sanctions-de-lUE-entrent-en-vigueur-le-25-juillet-7170/

    ReplyDelete
  5. EU reaches preliminary deal on Russia economic sanctions.....

    (Reuters) - European Union ambassadors reached a preliminary agreement on Friday to push ahead with hard-hitting economic sanctions against Russia over the Ukraine crisis but details remained to be worked out, diplomats said.

    The 28-nation EU has toughened its stance towards Moscow since last week's downing of a Malaysian airliner in an area of eastern Ukraine held by Russian-backed separatists.

    After a discussion that lasted all day Thursday and part of Friday, ambassadors asked the EU's executive Commission to draw up a legal text setting out economic sanctions that the EU would impose for possible agreement next week.

    Key measures suggested by the Commission included closing EU capital markets to state-owned Russian banks, an embargo on arms sales to Moscow and restrictions on the supply of energy and dual-use technologies. They would not affect current supplies of oil, gas and other commodities from Russia, diplomats said.

    One EU official said there was "an overall preliminary agreement on the concept" but ambassadors would hold more discussions next week on the basis of the legal text..............http://www.reuters.com/article/2014/07/25/us-ukraine-crisis-eu-idUSKBN0FU0Y820140725?feedType=RSS&feedName=worldNews
    25/7/14

    ReplyDelete
  6. UE: Tusk à la présidence du Conseil, Mogherini Haute représentante...

    Le Premier ministre polonais Donald Tusk a été désigné à la présidence du Conseil européen, tandis que la ministre italienne des Affaires étrangères, Federica Mogherini, a été nommée au poste de Haute représentante pour la politique étrangère de l'Union, a annoncé samedi sur Twitter le président sortant du Conseil, Herman Van Rompuy.

    Les deux lauréats, cités comme favoris depuis plusieurs jours, ont donné immédiatement une conférence de presse conjointe avec Herman Van Rompuy. Après l'échec d'un précédent sommet, en juillet, ce dernier a souligné avoir procédé "en plusieurs tours" au cours des dernières semaines "pour être certains que nous prendrions la bonne décision, avec un plein soutien" de tous les Etats.

    Vétéran du Conseil européen où il siège comme Premier ministre de la Pologne depuis 2007, Donald Tusk est "l'un des rares chef de gouvernement à avoir été réélu", a souligné Herman Van Rompuy, mentionnant aussi son engagement précoce dans le mouvement Solidarnosc et son engagement pro-européen. L'intéressé a quant à lui promis de "trouver constamment" des compromis, à l'image de son prédécesseur. Herman Van Rompuy "a toujours été l'homme des compromis", a-t-il dit.

    Critiqué pour sa connaissance insuffisante de l'anglais et du français, Donald Tusk a promis qu'il "polirait son anglais" dans les prochains mois, et qu'il serait "prêt à 100%" le 1er décembre, date à laquelle il prendra ses fonctions.

    Federica Mogherini a quant à elle fait l'étalage de sa connaissance des langues en s'exprimant tour à tour en anglais et en français. L'Italienne de 41 ans, dont le manque d'expérience a été souligné, s'est défendue en insistant sur "vingt années d'expérience en politique étrangère". Elle a aussi revendiqué son appartenance à une nouvelle génération de dirigeants politiques. "C'est très bien que cette génération soit représentée dans les institutions européennes", a-t-elle dit.

    Federica Mogherini s'est dite consciente des "défis immenses" qui attendent l'Europe en matière de politique étrangère. "Si on traçait un cercle avec un compas autour de l'Europe, on ne verrait que des crises", a-t-elle souligné, promettant d'y consacrer "toute son énergie".

    Belga
    http://www.rtbf.be/info/monde/detail_ue-tusk-a-la-presidence-du-conseil-mogherini-haute-representante?id=8344213

    ReplyDelete

Only News

Featured Post

“The U.S. must stop supporting terrorists who are destroying Syria and her people" : US Congresswoman, Tulsi Gabbard

US Congresswoman, Tulsi Gabbard, recently visited Syria, and even met with President Bashar Al-Assad. She also visited the recently libe...

Blog Widget by LinkWithin